Dents blanches : Les 5 Meilleurs Remèdes de Grand-Mère

Dents blanches avant apres

Une bonne hygiène dentaire est indispensable pour conserver des dents saines et blanches. Il est donc recommandé de se laver les dents après chaque repas et de consulter un dentiste au moins une fois par an. Si vous ne faites rien, vous laissez s’installer la plaque dentaire qui se transformera, petit à petit, en tartre. Cette source de bactéries va favoriser la survenue des caries et la formation de la gingivite (inflammation de la gencive) Son élimination est donc indispensable d’autant plus qu’à terme, la gingivite entraîne un déchaussement des dents puis leur chute. Pas de panique, grand-mère nous sauve la mise, enfin, celle de nos dents !

Bicarbonate de soude

Ce n’est qu’à partir du XIX siècle que les pâtes dentifrices font leur apparition, autant vous dire que nos aïeux n’ont pas attendu tout ce temps pour sourire sans complexe…
Avec le bicarbonate : à vous dents blanches, à d’autres la mauvaise haleine !

Grand-mère conseille

Rien de plus simple : il suffit de se Brosser les dents avec du bicarbonate de soude. Mettez-le directement sur la brosse à dents électrique, seul ou avec votre dentifrice habituel qui atténuera le gout salé du bicarbonate.

Le clou de girofle

clou de girofle

Le clou de girofle était connu des Chinois pour ses propriétés médicinales trois siècles avant notre ère. De nos jours, le clou de girofle a fait son entrée dans les cabinets dentaires. Les dentistes s’en servent comme anesthésique local. En effet, il contient
60 à 90 % d’eugénol qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires, antidouleur et antiseptiques.

Grand-mère conseille

Dans certaines régions du monde en mâche un clou de girofle pour améliorer l’Haleine et prévenir les infections dentaires. Pour calmer les maux de dents, en applique sur la dent douloureuse un clou de girofle écrasé.

Le savon de Marseille

Se laver les dents au savon de Marseille

 

Le savon de Marseille est utilisé essentiellement pour l’hygiène du corps. Les modalités de fabrication à base de 72 % d’acide gras (provenant d’un mélange d’huiles et de soude) ont été fixées par Colbert au XVIIe siècle. Au XIXe siècle, Marseille cartonne avec près de quatre-vingt-dix savonneries et l’industrie du savon connait son apogée en 1913 avec près de 180 000 tonnes produites. Après 1950, l’arrivée des détergents de synthèse signe son déclin. Dans la région marseillaise, seules trois savonneries continuent à fabriquer du savon selon les préceptes d’origine. On connaît ce savon pour maintenir une hygiène corporelle parfaite mais il peut également rivaliser avec les meilleurs dentifrices du moment. En effet, la soude caustique qu’il contient permet de combattre les infections.

Grand-mère conseille

Frottez la brosse à dents sur le savon de Marseille puis lavez vos dents. Sourire éclatant garanti !

Le sel

sel de cuisine

Le sel est utilisé depuis la Préhistoire comme condiment et moyen de conservation des aliments. Et comme le sel fut longtemps la seule façon de conserver les aliments, il devint un élément stratégique. Ainsi, en France, un impôt sur le sel a vu le jour au Moyen âge : la gabelle. Heureusement, certains ont mis leur grain de sel dans cette arnaque populaire et elle fut abolie en 1790 !

Depuis que l’impôt sur le sel est révolu, il semblerait que les Français se soient vengés sur le sel ! Selon un rapport de l’Inserm, ils absorbent en moyenne 10 g de sel par jour, alors qu’il faudrait se contenter de 6 à 7 g quotidiennement.

Depuis, son usage s’est diversifié puisqu’on l’emploie certes comme condiment mais aussi comme dentifrice. Riche en cuivre, or, nickel, chlorure de sodium, magnésium et en iode, il stimule aussi l’organisme.

Grand-mère conseille

Le sel comme dentifrice. Le sel marin tonifie les gencives et nettoie parfaitement les dents.

Le saviez-vous ?

Le sel (riche en chlorure de sodium) agit sur la tension. Absorbé en trop grande quantité, il contribue à l’élévation de la pression artérielle et donc à l’augmentation du risque d’accidents cardio-vasculaires.
L’abus de sel est donc tout à fait déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Le thé

The pour dents blanches

14 000 tasses à la seconde dans le monde : le thé est la boisson la plus bue après l’eau.
En France, cette tendance n’est pas suivie puisque nous consommons seulement 150 g de thé par an et par habitant contre 3 kg en Irlande. Le tea time reste un rituel outre-manche !

Riche en fluor (0,1 mg par tasse de thé), le thé agit dans la prévention des caries. Le fluor protège les dents en renforçant l’émail et en empêchant certaines bactéries de favoriser les caries. Alors, vous aussi, adoptez le tea time !

Grand-mère conseille

En prévention des caries, buvez du thé chinois, de préférence, car il possède deux fois plus de fluor que les thés indiens.

Le saviez-vous ?

Pour préparer le thé, choisissez l’eau la plus neutre, la plus pure, sans goût ni odeur.
Optez pour un thé de qualité avec les feuilles et non pour une poussière de thé que vous trouvez dans les sachets de supermarché.
Prenez une théière en porcelaine ou en terre. Dans une théière en terre, il faut toujours mettre le même thé car elle se culotte et conserve le goût du thé.

Ne faites pas bouillir votre eau. En effet, portée à ébullition, l’eau tue le thé et dénature les saveurs. Le tea time a sonné !

Le thym

Le thym cest un remede grand mere pour blanchit les dents

Le thym est un allié de notre cavité buccale. Il lutte contre les gingivites, les caries et la plaque dentaire. Pour afficher un sourire hors pair, n’hésitez pas à en faire un ingrédient fétiche : dans vos plats mais aussi vos boissons!

Grand-mère conseille

Faites un bain de bouche au thym. Pour cela, plongez une cuillère à café de thym dans 250 mt d’eau bouillante. Laissez infuser dix minutes avant de filtrer.
Pour assainir l’atmosphère de votre intérieur, versez d’huile essentielle de thym dans un quelques gouttes diffuseur.

Le saviez-vous ?

Le thymol agit sur les membranes cellulaires des bactéries et inhibe gingivite, carie dentaire et plaque dentaire.