WiFi 6 : Ce qu’il est et comment il fonctionne

WiFi 6 fonctionnement et explication

WI-FI 6 est le nouveau protocole sans fil disponible sur le marché, il représente une percée pour les réseaux sans fil dans le monde entier, c’est une nouvelle norme avec une vitesse de liaison accrue qui a été développée et lancée en 2019.

Celle-ci remplace progressivement les versions précédentes en améliorant les performances.

Chaque génération a quelques particularités par rapport aux précédentes, dans ce cas la convention identifie quelques changements drastiques qui apportent des marges d’amélioration significatives tant en termes de sécurité que de vitesse et donc de gestion.

Qu’est-ce que le Wi-Fi 6

Wi-Fi 6 est une norme pour les réseaux sans fil qui englobe des caractéristiques innovantes telles que la vitesse, une technologie avancée et une qualité améliorée.

Il est techniquement identifié comme 802.11ax et a été finalisé en décembre 2019, depuis lors, les appareils mis à niveau sont en mesure de le prendre en charge. Elle est appelée High Efficiency Wireless et garantit des transmissions 37 % plus rapides que la version précédente, qui reste la norme la plus répandue aujourd’hui.

Concrètement, cela se traduit par une capacité de transmission du signal 4 fois supérieure, même dans un environnement particulièrement encombré, ceci avec une demande énergétique réduite qui se traduit par une augmentation de l’autonomie de la batterie de l’appareil connecté.

Adieu, donc, aux interférences avec les voisins, aux ralentissements lorsque tout le monde est connecté à la maison à Noël, et à des performances totalement différentes pour ceux qui travaillent en ligne et pour les joueurs qui connectent des consoles et des PC de haut niveau.

Comment fonctionne la nouvelle norme

Le nouveau système présente des caractéristiques innovantes d’un point de vue technique, comme les technologies multi-utilisateurs qui améliorent la capacité et les performances, à savoir MU-MIMO Multiple-in Multiple-out et OFDMA, qui permettent de réaliser facilement des connexions simultanées sur de vastes zones. Une amélioration est également perceptible au niveau des ménages, puisque l’on peut atteindre jusqu’à 50 nœuds par pièce.

Le fonctionnement de ce nouveau Wi-Fi s’effectue avec une plus grande disponibilité du spectre, la largeur est divisée en sous-canaux plus petits qui créent de l’espace pour les clients et les points d’accès, qui s’ajoutent ainsi à la vitesse du réseau.

Dans le cas du format précédent, il était possible d’avoir cinq utilisateurs en même temps sur la liaison descendante, maintenant cela augmente encore plus avec jusqu’à huit utilisateurs sur la liaison montante et descendante. Avec le nouveau support OFDMA ou Orthogonal Frequency Division Multiple Access, il existe un schéma de modulation qui réduit la latence, augmente la capacité et améliore l’efficacité jusqu’à un maximum de 30 personnes partageant le même canal.

La vitesse de transmission, lorsqu’on regarde les données, n’est en fait que légèrement supérieure à celle du Wi-Fi 5. Ce qui change, c’est l’ensemble du compartiment qui est mis en œuvre avec des spécifications techniques augmentées jusqu’à deux fois, ce qui se traduit par une efficacité nettement supérieure et la capacité pratique de gérer sans problème des dizaines et des dizaines d’appareils connectés.

Wi-Fi 6 est destiné à remplacer la norme WLAN, ce qui ne se fera évidemment pas immédiatement, mais progressivement, et garantira la capacité de gérer simultanément plusieurs appareils et surtout des pics de données.

Cela marquera un tournant, notamment pour les lieux tels que les stades ou les grands magasins où transitent un grand nombre d’utilisateurs, mais aussi les immeubles d’habitation où les familles nombreuses ont besoin de plus de bande passante. Cela permettra également d’accroître le support multi-utilisateurs et les connexions simultanées au sein d’un même foyer.

La nouvelle norme exige des appareils compatibles, ce qui signifie que les anciens systèmes utiliseront la bande passante précédente. Il existe des routeurs spécifiques dotés de la technologie Wi-FI 6 mais, au fil du temps, d’autres produits, PC, tablettes et puces capables de gérer le flux de données ont été lancés. Pour être compatible, le produit doit porter le logo Wi-Fi 6 ou être certifié Wi-Fi 6.

standard-wifi-6

Les avantages de Wi-Fi 6

Le Wi-Fi 6 permet une plus grande largeur de bande et donc un meilleur streaming et une meilleure réalité virtuelle, il garantit des flux plus importants et cela se traduit par la prise en charge de plus de données simultanément, il dispose d’un spectre total plus important avec une bande de 2,4 GHz et 5GHz qui peut même atteindre 6, il est divisé en plus de canaux donc il y a plus de chemins de communication pour les signaux et donc il sera possible d’avoir des flux de données importants en même temps et de meilleures performances même avec un seul point d’accès. Meilleure stabilité générale, même en extérieur ou dans des environnements très encombrés.

La première caractéristique de Wi-Fi 6 est l’accès multiple par répartition en fréquence orthogonale (OFDMA), qui divise les canaux et donc amplifie et améliore les systèmes de porteuses car il permet la transmission vers plusieurs points d’extrémité et donc la connexion de plusieurs appareils en même temps.

Le routeur avec Wi-Fi 6 garantit la transmission à plusieurs appareils au lieu de forcer chaque appareil à attendre son tour sur le réseau. Une autre caractéristique est le chevauchement des ensembles de services de base qui évite de congestionner le réseau par rapport aux versions précédentes.

Lorsque tous les appareils tentaient de se connecter au réseau, chacun devait pratiquement lire le bruit du réseau puis, lorsque le canal était libre, pouvait émettre pour éviter les interférences.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, car avec Wi-Fi 6, il n’y a plus de connexion au réseau qui doit attendre le bruit, mais on utilise un système de couleurs qui identifie de manière unique le réseau et donc les appareils peuvent être plus rapides, ce qui réduit la latence et améliore également la fiabilité.

La formation de faisceaux permet une vitesse et des performances élevées car, au lieu de générer des données allant dans toutes les directions, le routeur trouve un appareil qui a besoin de données et envoie le signal dans cette direction, sans le disperser. Ce Wi-Fi n’est pas vraiment nouveau, mais dans la version six il a été vraiment amélioré.

Wi Fi Protected Access, le protocole de sécurité utilisant des mots de passe cryptés, qui est la norme depuis un certain temps, change avec Wi-Fi 6 car il est amélioré.

Les mots de passe fonctionnent avec l’échange de clés Dragonfly, qui s’appelle l’authentificateur simultané et permet aux mots de passe d’être plus faciles à craquer. De cette façon, tout en maintenant la sécurité, le Wi-Fi parvient à être plus rapide. Quant à l’amélioration du TWT affectant les appareils, il faut dire qu’il s’agit d’un avantage important, surtout lorsque le travail et la charge sont cruciaux.

Wifi 6 Vs Wifi 5 : comparaison et ce qui change

Il existe de nombreuses différences entre Wi-Fi 5 et Wi-Fi 6, à la fois sur le plan technique avec des performances réseau améliorées, mais aussi sur le plan des données avec une vitesse de connexion accrue, une consommation d’énergie réduite et une plus grande autonomie des réseaux sans fil.

Le premier point en faveur du 6 est l’augmentation de la vitesse, une meilleure encapsulation des paquets de données et donc du codage, une meilleure performance dans les zones surpeuplées où le réseau Wi-Fi 5 peut en prendre plein la vue avec des ralentissements classiques. En outre, il existe un nouvel algorithme de temps de réveil cible avec une consommation d’énergie réduite pour le passage des données.

D’un point de vue technique, le Wi-Fi 5 offre un maximum de 3,5 Gbps tandis que dans le Wi-Fi 6, le point maximum est de 9,6 Gbps ; ce qui réduit la latence dans le Wi-Fi 6 jusqu’à 75 pour cent et améliore ainsi les performances, même pour le travail ou les joueurs.

Wi-Fi 5 était la norme née en 2014 avec une fréquence fixe à 5 GHz et un débit entre 433 et 6933 Mbit/s maximum qui avait à son tour dépassé Wi-Fi 4 né en 2009 qui avait la même fréquence que Wi-Fi 6 mais un débit entre 72 et 600 Mbit/s.

L’amélioration du Wi-Fi 6 porte principalement sur deux éléments de données, à savoir la modulation d’amplitude en quadrature (QAM), qui prend en charge 1024 QAM, contre 256 auparavant, et 10 bits au lieu de 8, ce qui détermine en fait les meilleures performances, tandis que l’amélioration de l’OFDMA détermine une meilleure qualité pour le trafic entrant et sortant.

Par rapport à son prédécesseur, Wi-Fi 6 n’autorise pas les protocoles obsolètes, exige l’utilisation de Protected Management Frames et présente des caractéristiques spéciales même dans les réseaux domestiques simples. Lorsque l’authentification simultanée des égaux est activée, le WPA3 est utilisé.

Dans la version 5, cependant, le protocole WPA2 était présent. Pour les entreprises, il existe une autre extension, WPA3-Enterprise, qui protège davantage les données numériques grâce à des protocoles et un cryptage de 192 bits.

Plus précisément, vous obtenez un Galois authentifié de 256 bits avec un protocole en mode compteur et une dérivation de clé HMAC avec confirmation de sécurité. La création et l’authentification sont de 384 bits.

Qu’est-ce que le Wi-Fi 6E ?

Un cran au-dessus du Wi-Fi 6 est le Wi-Fi 6E : si les appareils pouvaient atteindre 5 GHz avec la nouvelle technologie, avec ce nouveau Wi-Fi ils sont capables d’atteindre 6 GHz et donc une bande passante de 1200 MHz, parfaite pour les grandes unités de données même sur de courtes distances.

Cela permet d’éviter la congestion du trafic de données. Toutefois, il est évident que ce système nécessite une mise à niveau supplémentaire pour fonctionner.

Les performances sont excellentes et étendues, comme le montre le E ajouté. Quatorze fréquences radio supplémentaires de 80 MHz et sept autres canaux radio de 160 MHz sont mis en œuvre dans la bande de 6 gigahertz, soit une fréquence très élevée par rapport au wifi domestique.

Ce système sera certainement plus limité que le Wi-Fi 6, mais il constitue assurément une avancée dans de nombreux domaines où une fonctionnalité avancée et efficace est indispensable.

Vérification de la compatibilité avec Wifi 6

Pour utiliser ce système, il est nécessaire d’avoir un appareil compatible, c’est-à-dire un routeur qui supporte le Wi-Fi 6, c’est-à-dire qui est équipé du nouveau protocole ou du moins qui peut être mis à niveau vers la nouvelle fonctionnalité, un appareil qui est capable de se connecter pour profiter de toutes les fonctions avancées. Si, en revanche, l’appareil utilisé est équipé du Wi-Fi 5, il fonctionnera toujours mais ne pourra pas profiter de la nouvelle vitesse.

Il faut cependant noter que tous les appareils doivent être compatibles, il ne suffit donc pas d’acheter un modem avec Wi-Fi 6 si votre smartphone, PC ou autre appareil n’est pas adapté à cette norme car cela ne suffira pas pour profiter des hautes performances.

Si le Wi-Fi 6 n’est pas explicitement indiqué, on peut toujours en trouver des traces avec l’abréviation AX et 160 MHz.

La plupart des appareils de nouvelle génération sont de toute façon déjà vendus avec cette mise à niveau, notamment les produits haut de gamme.

Conclusions et avis

Évidemment, il est bon de considérer que les données officiellement rapportées peuvent parfois être différentes car tout dépend non seulement du Wi-Fi 6 mais aussi du système utilisé pour la connexion.

Deux personnes, dans la même salle bondée, exactement au même moment et avec le même routeur, pourraient connaître des variations en fonction du smartphone ou du PC qu’elles utilisent. Les caractéristiques du réseau sont excellentes et la nouvelle norme promet une qualité sans précédent, notamment en ce qui concerne les vitesses de téléchargement et d’envoi de films et de séries télévisées, de jeux en ligne et de travail, ainsi que pour les joueurs professionnels.

L’important est que l’équipement disponible soit à la hauteur du format et lui permette de fonctionner, sinon il y aura un écart entre les données promises et les données réelles.

Il est certain qu’à l’avenir, cette nouvelle norme sera étendue à tous et garantira des performances améliorées, en particulier dans les environnements publics où il y a un grand nombre de personnes et où il peut être difficile ou lent de se connecter. Dans de nombreux cas, les gens disposent déjà de modems performants et se demandent s’ils doivent passer à un modem prenant en charge le Wi-Fi 6.

Toutefois, la nouvelle fonctionnalité n’est pas seulement une question de vitesse, mais aussi de sécurité du signal et des données qui sont partagées, envoyées et téléchargées par son intermédiaire.

Il s’agit d’une évolution sur de nombreux fronts qui est certes idéale pour les connexions multiples, mais indiquée comme un nouvel outil pour une connexion améliorée et plus performante qui préserve la sécurité des informations.

 

Autres tests/comparatifs et guides d’achat qui pourraient vous intéresser

Aucun résultat.
Menu